Réservez une consultation gratuite

Commençons.

Réservez une consultation gratuite
Champ(s) incomplet(s). Veuillez corriger les erreurs et réessayer votre soumission.

Doigts et pouces – Valeur de la réclamation pour blessure corporelle.

Sur la base de l’échantillon de jurisprudence suivant, la fourchette des dommages-intérêts généraux accordés pour être atteints de quadriplégie à la suite d’un accident se situe entre 28 097 $ et 89 624 $ [ajusté pour les taux d’inflation de 2023]. Les montants des dommages-intérêts généraux pour chaque cas individuel ci-dessous n’ont pas été ajustés en fonction de l’inflation. Pour votre commodité, le calculateur d’inflation de la Banque du Canada est accessible ici.

Comme il est décrit dans notre Guide des dommages-intérêts généraux, ces indemnités ne concernent que les dommages-intérêts généraux qui vous indemnisent pour votre souffrance et vos douleurs. Il existe d’autres types de dommages-intérêts auxquels vous pourriez avoir droit, tels que la perte de revenus et les frais de soins médicaux, selon les circonstances de votre cas. Pour évaluer la valeur totale de votre réclamation, essayez notre calculateur de réclamation pour blessure corporelle ou réservez une consultation gratuite.

La jurisprudence

Carr-McNeill v. Cape D’Or et al., 2020 PESC 5

  • La demanderesse s’est blessée au majeur après avoir glissé et tombé sur la propriété du défendeur. Elle a suivi un traitement pendant environ six ans après sa chute et n’a pas atteint la pleine mobilité de son doigt. Elle a reçu 60 000 $ pour les dommages-intérêts généraux et sa perte de capacité gagner un revenu futur combiné.

Parasiliti v. Beatty et al., 2015 ONSC 6253

  • La demanderesse, lorsqu’elle promenait le chien d’un ami, le chien lui a tiré en avant et elle est tombée sur sa main gauche. Elle a eu trois doigts gravement cassés qui ont dû être opérés. La plaignante s’est retrouvée avec une raideur permanente au milieu, à l’annulaire et au petit doigt de sa main gauche. Sa dextérité digitale a également été altérée de façon permanente. Ses dommages-intérêts généraux ont été évalués à 40 000 $.

Dhaliwal v. Premier Fitness Clubs Inc., 2012 ONSC 4711

  • Le demandeur utilisait une machine de presse pour jambes au gymnase du défendeur lorsque la pile de poids est tombée sur son petit doigt, ce qui a entraîné la perte de l’extrémité de ce doigt sur sa main dominante. Il a souffert d’une diminution de la force de préhension, d’une intolérance au froid, d’une hypersensibilité et d’un inconfort. Il a nécessité deux interventions chirurgicales. Il a reçu 25 000 $ en dommages-intérêts généraux.

A & L Plumbing & Heating Ltd. v. Ridge Tool Co., 2008 SKQB 77

  • Le demandeur, âgé de 40 ans, a été blessé lorsque le pouce de sa mitaine gauche a été pris dans un câble en rotation alors qu’il était au travail. Son pouce a été presque sectionné et il a dû subir une chirurgie reconstructive. Il a manqué 8 semaines et demie de travail. Le pouce du demandeur s’est détérioré avec le temps. Sa force de préhension et sa capacité à transporter des objets lourds étaient considérablement restreintes. Il souffrait de douleurs chroniques au pouce et à la main et d’une dégradation substantielle de sa jouissance de la vie. Il a reçu 60 000 $ en dommages-intérêts généraux.

Lumanlan v. Sadler, 2008 BCSC 1554

  • La demanderesse, âgée de 25 ans, a subi une blessure grave à la main gauche non dominante dans un accident impliquant un seul véhicule dans lequel elle était passagère. La peau a été déchirée du dos de sa main, exposant ses tendons. Elle a subi une fracture du majeur, qui a été réparée chirurgicalement. Certaines de ses articulations des doigts ont été fusionnées et 7 interventions chirurgicales ont été nécessaires, y compris des greffes de peau prélevées à la cuisse, pour réparer ses blessures. Elle montrait des signes d’arthrose et avait d’importantes cicatrices à la main et à la cuisse, ce qui la rendait gênée. Elle a reçu 50 000 $ en dommages-intérêts généraux.

Hodgins v. Barnes, 2007 CanLII 19258 (ON SC)

  • Le demandeur était entraîneur adjoint de l’équipe de hockey Oshawa Generals. Il se tenait debout sur le banc de l’équipe, la main gauche appuyée sur la vitre qui sépare les bancs de l’équipe lorsque sa main gauche a été frappée par un bâton de hockey de l’accusé. Le demandeur a subi des fractures à la main gauche qui ont guéri, mais le demandeur avait toujours des douleurs résiduelles intermittentes à la main gauche à la base de son quatrième et cinquième doigt. Le demandeur était encore en mesure de participer à plusieurs de ses activités antérieures à l’accident. Le demandeur a reçu 20 000 $ en dommages-intérêts généraux.

Jahangiri-Bojani v. Brudderer, 2001 BCSC 1371

  • Le demandeur était un élève de 15 ans dans une école secondaire dans le nord de Vancouver. Il a subi une amputation partielle de deux doigts de sa main gauche non dominante à la suite de blessures subies lorsque les doigts ont été coupés par une machine à couper le bois. Le demandeur était actif dans le sport avant la blessure. Après la blessure, il n’a pas joué au basketball ni au baseball. La blessure l’a laissé avec une force de préhension altérée. Le demandeur a reçu 27 500 $ en dommages-intérêts généraux.

Chiorando v. Thelland, 1995 CanLII 668 (BC SC)

  • Le demandeur, âgé de 44 ans, a été amputé de deux doigts à la suite d’un accident lorsqu’il fendait des bûches. Comme emploi, il était un peintre. La perte de ses doigts a affaibli sa force de préhension de sa main dominante de 50 %. Afin de compenser les déficiences de sa main droite, il a fait un plus grand usage de sa main et de son bras gauche. Cet usage a aggravé un problème préexistant avec son épaule gauche. À la suite de cet accident, il n’a pas participé aux activités récréatives à l’extérieur auxquelles il participait auparavant. Il avait également de la difficulté avec les activités quotidiennes. Les dommages généraux ont été évalués à 50 000 $.
RÉSERVEZ UNE CONSULTATION GRATUITE

Avez-vous des questions pour notre équipe ?

Commencez ici

Réservez une
consultation gratuite

MacGillivray Droit est un cabinet d’avocat en blessures corporelles avec des bureaux en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, et à Terre-Neuve-et-Labrador. Nous servons des clients partout au Canada.

Si vous êtes incapable de vous rendre à l’un de nos bureaux, nous nous adapterons à votre situation et à vos besoins de déplacement. Nous pouvons fournir une consultation par téléphone, Zoom, ou FaceTime, ou nous pouvons nous déplacer pour vous rencontrer à votre domicile au besoin.

Si vous souhaitez connaître vos options juridiques sans obligation, communiquez avec nous dès aujourd’hui pour une consultation gratuite.

Réservez une consultation gratuite
Champ(s) incomplet(s). Veuillez corriger les erreurs et réessayer votre soumission.